« VAMPIRE DIARIES ✿

TVD
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

✿ Morsures : 37
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Age : 25
✿ Je suis actuellement : Quelque part, derrière toi peut-être ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Into the fire •• Thirteen senses

MessageSujet: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Sam 11 Juin - 11:03

Andrew J. Palmer &
A. Sidney Falkner.

« Remember the first time we met... »

Hayden C.  © Fanpop

Troian B. © Fanpop


    Pour la première fois depuis mon arrivée à Mystic Fall's, j'avais passé une bonne nuit. Cela faisait une semaine que j'étais installée chez Hellen et Garrett et je commençais à prendre mes marque, même si j'avais encore du mal à me sentir chez moi. D'ailleurs, je ne sais pas si j'y arriverais un jour. Tout est tellement différent ici! Les voitures roulent à droite et dès que je prononce un mot les gens rient de mon accent anglais. J'avais quand même gardé quelques habitudes... Je buvais toujours autant de thé et je continuais à faire un petit jogging chaque matin. Ce matin n'échappa pas à la règle!

    Une fois rentrée de mon jogging, je pris rapidement ma douche puis m'habillai. Une petite robe à fleurs fit l'affaire puis, après un quart d'hésitation, ce furent les ballerines qui l'emportèrent sur les sandales à talon. Je me dirigeai vers la cuisine où je découvris la liste de tâches pour la journée. Je préparai donc le petit déjeuner d'Emma, la fille d'Hellen et Garrett. Une fois qu'elle eu fini de manger, qu'elle fut douchée et habillée, je l'emenai à l'école.
    Emma était vraiment une petite fille adorable, pas du tout capricieuse et toujours de bonne humeur. Elle me rapellait Victoria et Elizabeth, mes petites sœurs. Elles me manquaient énormément! C'est alors la tête pleine de souvenir et un peu nostalgique que je me dirigeai vers la rue marchande. Hellen m'avait préparé une liste de course très complète. Je savais exactement quel produit je devais prendre, de quel marque et en quel quantité! Elle avait aussi indiqué le nom des magasins où je pouvais trouver les produits. Je me sentais ridicule avec cette liste...

    Je mis dix minutes à trouver le premier magasin indiqué. C'était le genre d'épicerie ou les petites vieilles allaient tous les jours pour acheter leurs légumes frais. Et effectivement, c'était des légumes que je devais acheter. Une fois tous les produits réunis je passai à la caisse. Le marchand pouffa en entendant mon accent, je ne réagis pas.

    Il passa plus ou moins une heure comme ça où je passais d'un magasin à l'autre en faisant rire les caissiers. Dan ces moments là, je détestait l'Amérique. J'entrais dans le enième magasins pour acheter des sachet de soupe à la volail Campbell, le dernier article. Je parcourai tous les rayons avant de trouver le produit. Il était au sommet de l'étagère et j'étais bien trop petite pour l'attraper. Je me hissais sur la pointe des pieds pour tenter de l'atteindre mais c'était impossible. Plusieurs personnes étaient passées à côté de moi sans me proposer la moindre aide. Je commençais sérieusement à haïr ce pays.

    "Fait chier" Je tournai les talons et manquai de renverser quelqu'un. Je sautai sur l'occasion! "Excusez moi, est-ce que vous pourriez l'attraper les sachets de soupe à la volail là en haut s'il vous plait?" C'etait un jeune homme qui devait avoir mon âge. Il avait bien un tête et demi en plus que moi donc aucun problème pour attraper les sachet de soupes. J'avais toujours preferé les grand et lui était quand même particulièrement bien foutu. Il ne restait plus qu'à voir s'il allait rire de mon accent ou non. C'était devenu une sorte de test pour voir si j'allais haïr ou apprécier les gens à qui je parlais...



Dernière édition par A. Sidney Falkner le Mer 22 Juin - 16:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 56
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Je suis actuellement : chez moi ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Who Says - Selena Gomez

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Dim 12 Juin - 14:59

I Wish I'll Be Able To Be A Good Man For You In The Futur, But Now, I'm A Bad Guy.



La méchanceté, bien peu de gens savent vraiment ce que c’est, ce que l’ont ressens, ce qu’être méchant veut dire réellement. Moi, je n’avais jamais imaginé le savoir vraiment. Depuis toute petit j’étais un de ses enfants qui faisait ce que l’ont attendait de lui sans poser trop de questions. Mais maintenant tout avait changé dans ma vie, dans mon esprit. Tout était noir, sombre, violent. Devenir un sorcier avait tout changer, et même détruit ma vie entière, les projets que j’avais, tout. En devenant un sorcier, j’avais du faire un choix mais au final, on avait apparemment déjà choisis pour moi. En moi, je ne ressentais que colère, dégoût, violence, luxure aussi. Rien de bon, rien de gentil, juste des choses noirs dont personne n’a idée. Soudain, un frisson me parcourus l’échine, je souris en voyant la main baladeuse de ma compagne d’hier soir et depuis plusieurs jours en faite. Un exploit pour moi. Une tête blonde sortit des draps et me souris instantanément. Je crois que j’aime bien cette fille. Je passais toujours un bon moment avec elle et pour ne rien gâché, elle est tout simplement sublime. Je me retournais et la regardais dans les yeux. Je faisais toujours çà. Je ne sais pas, peu être est-ce par ce que selon les dire, les yeux sont le reflet de l’âme. Je souris de mon sourire en coin qui je le savais, avait beaucoup d’effets sur les femmes. Je déposais mes lèvres sur les siennes et me remettais de mon coté du lit. Ce n’était pas que je n’aura pas aimais rester au lit, surtout avec elle mais je devais vraiment aller faire quelques courses. Je tournais la tête vers Andrea, désolé.

- Je suis vraiment désolé, mais je vais devoir partir. J’ai des choses à faire et si je reste avec toi, je ne ferai rien de ma journée, à part peu être, rester dans se lit, alors ne m’en veut pas ok ? Lui dis-je avec un sourire d’excuse sur les lèvres.

Elle rit et me dit qu’il n’y avait pas de problème, qu’elle avait elle aussi des choses à faire. Elle avait repousser les draps, s’était lever du lit, a demi-nu et m’avait souris en voyant que je ne la quitter pas des yeux alors qu’elle s’emparait de ses fringues et de disparaître dans la salle de bain. Je ris et me levais moi aussi du lit et ranger un peu mon loft en attendant de filer sous la douche. Quelque minutes plus tard, Andrea me rejoins et je l’a raccompagne comme il se doit à la porte. Je vais devoir me la sortir de la tête. Je ne m’attache pas, jamais, par peur du mal que je pourrai faire autour de moi. Après un café et un croissant, je fil sous la douche et en ressors rapidement, habillé et d’excellente humeur. Je prend ma veste, fourre mon porte feuille dans la poche de mon jean et quitte mon appartement. En ville, les gens afflués mais pour le moment ce n’est pas encore la cohut. Je me faufile dans les rues que je connais bien depuis le temps. Je n’est pas vraiment de temps a perdre. J’entre dans le magasin et déambule dans les rayons à la recherche des ingrédients qu’il me faut. Je suis toujours aussi surpris de voir que ce qu’il me faut pour mes potions et pour me nourrir soient au même endroit sauf quelques exceptions. J’étais dans un rayons lorsqu’une jeune fille attira mon attention. Quand mes yeux c’était poser sur elle, j’étais incapable de dire ce que j’avais ressentis au fond de moi. Je me détournais soucieux soudain. J’allais passais à un autre rayons mais elle se retourna et faillit me rentrer dedans.

- Excusez moi, est-ce que vous pourriez l'attraper les sachets de soupe à la volail là en haut s'il vous plait ? Me demande t-elle avec un accent qui ne venait vraiment pas d’ici.

Je lui souris, joueur. Je m’approche d’elle, la frôle pour passer devant l’étagère. Elle ne bouge pas, ce qui fait agrandire mon sourire. Je lève le bras et attrape les sachets de soupe qu’elle n’a pas pu attraper, étant trop petite. Mais out ce qui est petit est mignon non ? En tous cas pour elle, c’est la vérité. Je me retourne vers elle et lui tend les paquets de soupe, toujours un sourire sur les lèvres.

- Et voilà ! Dis-je en la regardant.


HJ : j'espère que cela te va ! ♥

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 37
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Age : 25
✿ Je suis actuellement : Quelque part, derrière toi peut-être ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Into the fire •• Thirteen senses

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Dim 12 Juin - 15:57

Andrew J. Palmer &
A. Sidney Falkner.

« Remember the first time we met... »

Hayden C. © Fanpop

Troian B. © Fanpop


    Il n'avait pas ri. C'était l'un des premiers à ne pas avoir rit avec mon accent et ça me faisais très plaisir, peut-être trop plaisir. Depuis mon arrivée ici il n'y avait quasiment que Hellen et Garrett qui n'avait pas rient et je m'étais fais à l'idée qu'ils seraient les seuls à ne pas rire. Car c'était comme ça. Et ça me rendait malade car je ne pouvait pas leur en vouloir puisque moi aussi j'avais ri de ce genre de chose. J'avais été la pire des garce alors est-ce que je pouvait encore en vouloir à quelqu'un pour quoi que ce soit? Et pourtant je les détestais tous de rire et je m'efforçais toujours de rester souriante, polie et gentille parce que je ne pouvais pas leur en vouloir... Mais lui en deux seconde venait de boulverser tout ce qui était à peu près fix dans la tête. Tout ce que j'avais clairement établi et je fut pour le moins d'éstabilisée, ce qui dû se lire sur mon visage... Il était très perturbant et pour ça, terriblement attirant. 

    Il avait le genre de sourir ravageur qui pouvait faire tomber n'importe qu'elle femme et je n'échappais bien sûre pas à la règle! En s'approchant de moi, son parfum m'envahit et j'eu du mal à ne pas fermer les yeux pour mieux sentir. Je ne voulait pas paraitre idiote... Ca ne m'avait jamais prit au paravant car aucune senteur ne m'avait envahie à ce point mais là j'en eu presque le souffle coupé. C'était un senteur unique et presque impossible à décrire. Elle était virile, légère mais ne manquait pas de charactère! Peut-être qu'ici, au Etats-Unis tous les hommes avaient une odeur caractéristique? En tout cas, il était le premier chez qui cela me frappait autant... En Angleterre, beaucoup empestaient l'eau de toilette mais son odeur à lui était plus.. naturelle!

    Il était le premier avec qui j'avais vraiment envie de faire connaissance après Alexiel. Mais en même temps, il me faisait un peu peur. Il était, physiquement parlant, le genre de garçon que j'avais trop fréquentée en Angleterre et c'est entre autre à cause de ce genre de type que je m'étais retrouvée ici à Mystic Fall's et j'avais peur qu'il m'apporte de mauvaise chose mais c'était plus fort que moi. Il était beau, un aire arrogant qui disait "court toujours tu m'interesses" et évidemment, toutes courraient. Je ne savais pas encore si j'allais courir ou juste le suivre mais une chose était sûre, je ne le lâcherais pas!

    Lorsqu'il passa à côté de moi, il avait un sourire joueur et il n'hésita pas à ma frôler mais son aire joueur me donna envie de jouer moi aussi. Je restai donc sur place et le laissai me frôler sans bouger. "Et voilà.." Puisqu'il avait été joueur je n'hésitai pas à frôler sa main alors qu'il me tendait mes sachets de soupe que je fis tomber non-chalement dans mon panier presque vide, sans le quitter du regard. Sa peau était douce. "Merci beaucoup" Je courronnai le tout de mon plus beau sourire, celui qui avais déjà beaucoup trop servi en Angleterre. "heum... Tant que vous êtes là, est-ce que tu euh... vous savez où se trouve les pannecakes?" Je ne pu m'empêcher de lui sourire encore et encore. Je n'arrivais plus à m'arrêter.

    Un instant j'eu peur de lui. J'eu peur qu'il puisse être celui qui me fasse replonger dans la vie que j'avais fuis en quittant l'Angleterre pour débarquer ici. J'avais peur de tout foutre en l'aire à cause de lui, de rater ma seconde chance que j'avais ici en Amerique. Mais il n'avait pas rit de mon accent et même si c'était insignifiant, cela avait une importance énorme pour moi. Il avait passé le test. Et il ne tenait qu'à moi de rester sage ou de déraper et me faire du mal... Et je comptais rester sage alors pouvait-il réellement constituer un danger?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 56
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Je suis actuellement : chez moi ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Who Says - Selena Gomez

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Lun 13 Juin - 10:13

I Wish I'll Be Able To Be A Good Man For You In The Futur, But Now, I'm A Bad Guy.


Je n’avais aucune idée de ce que m’arrivais, ni de ce qu’il me passait par la tête. Cette fille, sortit de nul part, inconnue et même originaire d’ici manquer de me percuter et paf, elle me chamboulais autant. C’était vraiment incroyable, inimaginable pour moi de ressentir ses choses là. Nous ne cessions de jouer, de flirter. Elle répondait a chacune de mes « avances », et tentait elle aussi de me mettre a mal et cela marchait. C’était la seule a avoir jamais réussi a me faire perdre mes moyens comme elle le faisait alors que ce n’est que la première fois que je la voyais de ma vie. J’étais vraiment chamboulé et malgré moi, je ne voulais pas la laissée, pas maintenant, et cela me perturbais au plus haut point. Jamais je ne m’étais sentis aussi démunit que face a cette fille, à l’accent anglais. Après avoir attraper les sachets de soupe qu’elle m’avait demander, je les lui tendis avec toujours le même sourire charmeur sur les lèvres. Je ne savais même pas pourquoi je le faisais car je sentais qu’avec elle, cela ne serai pas suffisant. Elle frôla ma main en attrapant les paquets avant de les laissés tomber dans son paniers, tout en ne me quittant pas des yeux. Elle aimait jouer de toute évidence, sauf qu’avec moi, elle ne savait pas jusqu’ou irai le jeu.

- Merci beaucoup. Me remercia t-elle en me donnant un sourire a faire craqué tout les hommes censés de cette terre. Heum... Tant que vous êtes là, est-ce que tu euh... vous savez où se trouve les pannecakes ?

Son sourire ne quitter pas ses lèvres et plus le temps passer et plus mon attraction pour elle grandissait alors que je ne connaissais même pas son prénom. Je me maudissais de n’être pas assez fort pour partir tant qu’il en était encore temps, avant que je ne puisse plus rien faire et que tout mes choix soient alors impossible. Je ne pouvais pas m’attache, c’était impossible car un jour ou l’autre je décevrais cette personne et je ne me sentirai même pas coupable de ma trahison par ce que pour moi, ce mot n’a plus aucun sens. De mon point de vue, les femmes ne sont que des passe-temps. Je sais combien c’est horrible de dire cela mais c’est ce que je ressens, réellement. Je ne peut pas me mettre dans une relation stable, j’ai tous sauf envie de cela et puis je ne suis pas fais pour être en famille, je suis complètement libre et ne m’attache à vraiment jamais rien. Même mes parents je les avais délaissés. Enfin plus exactement, ils m’avaient envoyée ici pour se débarrassés de moi et me mon comportement odieux. Mais, au vue de mon loft, j’étais très heureux maintenant d’être libre de mes choix, sans avoir de compte à rendre a personne. Je me postais devant la jeune fille en lui souriant.

- Je crois que ce n’est pas très loin ! Et je dois justement en prendre moi aussi. Lui appris-je. Au faite, je m’appelle Andrew. Si vous voulez on peut y aller ensemble !

Je n’est aucun doute sur le fait qu’elle acceptera que nous y allions ensemble. J’avais un grand succès avec les filles et ce depuis toujours en faite. Même quand j’étais petit, toute les femmes était en extase devant moi et ma bouille d’ange. J’étais habitué au regarde des autres sur moi et cela ne me gêné pas du tout, au contraire, cela flatté mon égaux bien développé. Je me replaçais au centre du rayons et commençais à me dirigeai vers le rayons ou ce trouver les pannecakes. J’adorais çà, depuis toujours, mais aujourd’hui, je n’allais en prendre que pour rester plus longtemps avec ELLE. Quelque instant plus tard, son petit corps de femme arriva a ma hauteur. Je souris. Elle était l’une des plus rapide mais je sentais qu’elle savait exactement à quel jeu je jouais, et elle avait décidait d’y jouer avec moi. Je n’avais aucune idée de ce que je faisais avec elle, je n’agissais pas comme avec les autre et malgré tout ce que j’étais, je savais que cette fille été spéciale, en tous cas pour moi. Après que pas, nous arrivâmes au bon rayons et je cherchais d’un rapide coup d’œil les penncakes et me dirigeai pour en prendre deux paquet avant d’en tendre un à la jeune femme. Je ranger le miens dans mon panier avant de relevais la tête vers la jeune fille. Elle me regardais à la dérobée et toujours avec un sourire sur les lèvres. Je n’arrivais toujours pas a croire qu’une inconnue me trouble autant qu’elle. D’ordinaire, c’était moi qui menait le jeu mais là, j’avais comme l’impression que nous nous livrions une guerre, j’avais l’avantage mais pour combien de temps encore ? J’était vraiment confus et plus sur de rien. Elle ne mettait vraiment dans un état pas possible que je ne croyais jamais plus ressentir. Je la regardais, détournais le regard, la regardais, très perturbé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 37
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Age : 25
✿ Je suis actuellement : Quelque part, derrière toi peut-être ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Into the fire •• Thirteen senses

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Lun 13 Juin - 14:15

Andrew J. Palmer &
A. Sidney Falkner.

« Remember the first time we met... »

Hayden C. © Fanpop

Troian B. © Fanpop


    Je souriais encore et encore. Je ne parvenais pas à m'arrêter. Mon regrad s'attardait sur chacuns des traits de son visage. Ses yeux, ténébreux, charmeurs et surtout irrésistibles. Sa bouche à laquelle j'avais énormément de mal à résister. Son menton qui soulignait le tout en finesse. J'aurais voulu suivre chacuns de ces traits du bout des doigts, passer ma main dans ses cheveux mais si je craquais, je perdais le jeux et je suis très mauvaise perdante. Je m'étais tellement attardée sur son visage que je n'avais même pas fait attention au reste de son corps. J'y jettai donc un coup d'oeil furtif mais sa voix m'interrompit. 

    "Je crois que ce n’est pas très loin ! Et je dois justement en prendre moi aussi. Au faite, je m’appelle Andrew. Si vous voulez on peut y aller ensemble !" Il avait une voix incendiaire et captivente. Il avait un chelem dingue, c'est probablement ça qui le rendait si particulier. Je me laissai bercer le temps de ses paroles puis repris mes esprits. Jamais un homme ne m'avait fais un pareil effet. C'était effrayant et tellement excitant à la fois! On s'était engagé dans un jeux que ni l'un ni l'autre ne voulait voir s'arrêter, on ne pouvait pas en finir comme ça. De mon côté je ne voulais pas qu'il reste "Andrew le type aux sachets de soupe" que je guetterai à chaque fois que j'aurai à faire les courses pour reprendre ce jeux dangereux de séduction auquel aucun de nous deux ne résistait. "Je m'appelle Aspen Sidney et c'est avec plaisir que je t'accompagnerai chercher ces pannecakes!" Encore une fois, je souriais à pleines dents...

    Le temps de quelques secondes, il passa devant moi pour m'indiquer le chemin. J'en profitai pour me rincer l'oeil et regardai furtivemet son postérieur. Je m'en mordit les lèvres! On nous avait bassiné et on nous bassinait encore et toujours avec les fesses de Pippa Middelton et bien Andrew était de loin son égal masculin. Surtout avec son jean qui le moulait parfaitement et qui lui allait comme un gant! Je le rattrapai en vitesse, pour éviter de fondre sur place, et ce toujours en me mordillant les lèvres. Il se dirigea dans un rayon et une fois arrivé au milieu de celui-ci attrappa deux paquet de pannecakes. Il m'en tandis un que je posai dans mon panier. Cette fois aussi j'aurais été trop petite pour l'attraper. Je le remerciai d'un hochement de tête toujours accompagné d'un sourire. 

    Je vérifiai discrètement la liste qui se trouvait au fond de mon panier et constatai à regrets que je n'avais plus d'articlse à trouver et donc plus de raisons évidentes d'accaparer Andrew. Je me mis alors à réfléchir à cent à l'heure afin trouver une excuse pour rester encore là avec lui mais rien ne me vint à l'esprit et il fallait faire vite. Je fini donc par lâcher sur un ton des plus cordiale: "Je crois que j'ai tout ce qu'il me faut. Merci beaucoup pour ton aide Andrew. J'ai été ravie de te rencontrer." Ça y est je le tutoyais déjà! Je lui souri une dernières fois avant de me diriger un peu triste peut-être vers la caisse, de régler mais article et je sorti du magasin. Je priais pour qu'il me rattrape pour je ne sais quelle raison. S'il n'intervenait pas dans huit secondes, je l'oublierais. Une seconde. Deux secondes. Trois secondes. Quatre secondes. Cinq secondes. Six secondes. Sept secondes...

  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 56
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Je suis actuellement : chez moi ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Who Says - Selena Gomez

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Lun 13 Juin - 22:32

I Wish I'll Be Able To Be A Good Man For You In The Futur, But Now, I'm A Bad Guy.



- Je m'appelle Aspen Sidney et c'est avec plaisir que je t'accompagnerai chercher ces pannecakes ! Me dit-elle avec son magnifique sourire sur les lèvres.

Cette fille allait me rendre dingue alors que cela ne faisais que quelque minutes à peine que je la connaissais. Je n’y croyais pas et n’y croirais sûrement jamais en faite. En plus voilà que je me mettais a mentir pour passer plus de temps avec elle et me ravir encore de son sourire, de son corps frêle mais parfait. Elle me rendais déjà fou. Je passais devait elle, tout prêt et je sentis son parfum et j’eu tout le mal du monde a ne pas fermés les yeux et d’inspirer son odeur encore et encore. Lorsque je me dirigeai vers le rayons, je sentais son regard sur moi et j’en fis flatté et ravi a un tel point que je me faisais l’effet d’un gamin flirtant pour la première fois avec un fille. Elle me rattrapa en vitesse, et j’en fut heureux. J’attrapais deux paquet de panncakes , un pour moi et un pour elle. Elle le prit et le rangea dans son panier. Elle me remercia d’un hochement de tête d’un grâce infinie et ses lèvres toujours étirées en un sourire. J’espérais que ces courses durent éternellement si elle était toujours là, avec moi. Je la vis vérifié sa liste et faire une moue pas triste mais déçu ? J’étais surpris de voir de la déception dans ses yeux mais comme toujours, je cachais mon trouble à la perfection.

- Je crois que j'ai tout ce qu'il me faut. Merci beaucoup pour ton aide Andrew. J'ai été ravie de te rencontrer. Lâcha t-elle soudain.

Mon prénom dans sa bouche me fit le plus grand effet. Je me prenais a imaginer quand elle le soufflerai à mon oreille. Etait t-il possible de ne plus vouloir quitter quelqu’un après seulement quelque minutes ? Mon cerveau assimilait ses parole le plus vite possible. Elle allait partir, maintenant. Presque effrayé à cette idée je la regardais partir vers les caisses du magasin. Elle resta quelque minutes a la caisses, régla ses affaire et sortit. La voir quitter mon champs de visions agit comme un électrochoc sur moi et je me ruais littéralement à la caisse, et me dépêcher de régler mes article avant de courir vers la sortit. Une fois dehors, il ne me fallut que quelque seconde avant de l’apercevoir. Je courais vers elle.

- Aspen !! Lâchais-je en la rejoignant, mes bras chargés de mes sacs.

Je me postais devant elle et lui barrais le passage en déposant mes sacs par terre. Elle me regarda avec un grand sourire. C’est pas vrai … Elle savait que j’allais venir, elle savait que je ne la laisserai pas partir sans rien faire. Elle était forte, très forte mais j’étais le meilleur et ce depuis longtemps à ce jeu-là. Elle ne me battrez pas, c’était certain. Au mieux elle allait rivalisez avec moi mais elle ne peut pas me battre, jamais. Je passe une main dans mes cheveux avant de la regardais avec un sourire en coin. Je n’en revenais pas qu’elle ai deviner que je l’a rejoindrais, ou en tous cas, elle l’espérait grandement au vue du sourire qui ne quitter pas ses lèvres depuis que je l’avais rejoins devant le magasin. Elle était vraiment très belle et avait un charme fou, qui ferai tourner la tête de n’importe quel homme un peu censés de ce monde.

- Tu savais que je te suivrais pas vrai ? Lui demandais-je un sourire en coin sur les lèvres.

J’étais maintenant tous près d’elle, il y avait juste mon sac de courses qui nous séparé l’un de l’autre. Je ne contrôlais plus rien du tout sur ce que je faisais ou disais, plus le temps passée et plus malgré tout logique, mon désir d’elle grandissait en moi sans que je puisse faire quelque chose pour arrêter tous çà et reprendre une vie normale, enfin ce qui était la normalité pour moi, qui n’était pas la même que pour les autres. Nous nous regardâmes dans le blanc des yeux quelques instants qui durèrent encore et encore. Je me noyais complètement n elle, a travers son regarde et j’espérais que si elle faisait pareil, qu’elle s’en aille pendant qu’il était encore temps, avant de je la condamne a l’enfer, ma réalité a moi tous les jours. Elle devait partie, il le fallait, je ne pourrais pas résisté longtemps à cette attirance qui ne fait qu’augmentait au cour des minutes en sa compagnie, mais je restais là, en face d’elle, sans bouger, sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 37
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Age : 25
✿ Je suis actuellement : Quelque part, derrière toi peut-être ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Into the fire •• Thirteen senses

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Mar 14 Juin - 17:15

Andrew J. Palmer &
A. Sidney Falkner.

« Remember the first time we met... »

Hayden C. © Fanpop

Troian B. © Fanpop


    "Apen!" Huit secondes. Seules huit petites secondes avait suffies à ce qu'Andrew me rejoigne. Sa voix me stoppa nette. Je l'imaginais dans mon dos, au pas de course pour me rattraper, ses sacs balançant dans tous les sens. J'étais aux anges, c'était là, le deuxième test qu'il remportait haut la main! Par conscequent, je savais que même si j'en avais eu envie, je ne pourrai jamais l'oublier... Quelques secondes seulement après avoir crié mon nom, il me rattrappa, me fit face et posa ses sacs à terre comme pour me faire barraga. J'eu un bref rire puis me contentai de sourire encore et toujours.

    Il passa sa main dans ses cheveux, ce qui les desordonna un peu, puis posa ses yeux sur moi avec au lèvres, le plus séduisant des sourires en coin. Je m'attardai encore une fois sur les traits de de son visage, sur sa bouche, que je mourrais d'envies d'embrasser. Mais je m'étais jurée de ne pas lui céder. S'il voulait quoi que ce soit, ce serait à lui de venir le prendre. Pour la seconde fois mais cette fois-ci ce n'était pas du tout sous contrôle, je me mordis les lèvres. Peut-être était-ce pour mieux me contenir? Je n'en savais strictement rien. "Tu savais que je te suivrais pas vrai?"

    Je n'étais pas certaine de la réponse. Quoi qu'il en soit, j'étais heureuse qu'il l'ai fait. Le parole me vinrent sans la moindre hésitation! "Je n'en étais pas sûre et certaine mais disons que je l'esperais énormement." On était très proche l'un de l'autre, je pouvais sentir son souffle sur mes joues et m'enivrer de son parfum. Cette fois-ci, je n'hésitai pas à fermer les yeux pour mieux le qualifier mais renouveau, ce ne furent que viril, léger et caractère qui me vienrent à l'esprit. Je pouvais aussi distinguer un délicieux mélange de menthe et de cigarette dans son haleine. Il avait le souffle court mais il était impossible que ce soit à cause de sa course effectuée pour me rattrapper. 

    Je me sentais defaillir, j'allais craquer, perdre, d'un instant à l'autre ce serait finit. Je décidait de jouer ma dernière carte. Je laissai mes sacs tomber à à terre en vérifiant quand même qu'ils ne se renversent pas, me hissai sur la point des pieds et attrapai doucement son col pour garder mon équilibre et l'amener vers moi. Puis j'avanceai lentement et d'une hésitation feinte mon visage du sien. 

    Nos lèvres se frôlaient presque lorsque, au dernier moment, mes lèvres atterrirent au coin des siennes, sur sa joue ou je déposait un léger baiser. Je redescendu sur mes pieds tandis que ma main qui tenait son col descendit le long de son torse pour finir sa course à hauteur de son nombril. Je plongeai mes yeux dans les siens "Si tu me veux, il faudra que tu viennes me chercher Andrew..." Je n'arrivais plus à le quitter des yeux et j'etais incapable de bouger ma main. 

    Mon sourir avait disparu pour laisser place, dans mes yeux, à une lueur de désir incontrôlable. Mais nous ne pouvions rester ainsi éternellement. Je nous accordai une marge de plusieurs secondes encore au-delà de laquelle je ramasserrais mes sacs et continuerais mon chemin en laissant le destin se charger de notre sort.
  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 56
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Je suis actuellement : chez moi ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Who Says - Selena Gomez

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Mar 14 Juin - 22:19

I Wish I'll Be Able To Be A Good Man For You In The Futur, But Now, I'm A Bad Guy.


- Je n'en étais pas sûre et certaine mais disons que je l'espérais énormément. M’avoua t-elle.

Je ne pu m’empêcher de sourire face à sa réponse si directe. Je n’avais donc pas rêver. Nous étions vraiment proche, trop proche, beaucoup trop proche pour que cela soit raisonnable. Je n’étais pas quelqu’un de fréquentable, je lui ferais forcement du mal que je le veille ou non. Je suis comme çà, c’est ma nature, je ne l’est pas choisie et je dois vivre avec chaque jour. Je la vis fermes les yeux et inspirer l’air, mon odeur. J’avais du mal à respirer, je me sentais vraiment bizarre mais c’était impossible que cela soit à cause de la petite course de rien du tout alors que je pouvais faire je ne sais combien de tous de stade sans ressentir de gène immense. Je n’étais plus sur le parking du magasin mais beaucoup plus loin, je ne savais même pas ou mais une chose est sur elle m’y avait emmener et je l’avais laissée faire sans rien faire pour l’en empêcher mais voulais-je vraiment l’en empêcher ? Je devais bien reconnaître que non. Je voulais aller là ou elle serait peu importe ou, avec qui, dans quel hémisphère. Je ne la quittais pas des yeux. Putain cette fille sortit de nul m’avais mis la tête à l’envers. Je n’arrivais même plus à réfléchir concrètement. Je la sentais elle aussi fébrile. Cela ne sentais pas bon cette histoire pas bon du tout pour tout les deux. Je devais agir, avant qu’il ne soit trôt tard et que tout soit fichu pour elle comme pour moi. Je ne savais rien de cette fille et elle ne savait rien de moi, juste mon prénom. Pourquoi, mais pourquoi je n’arrivais pas a me détacher d’elle, c’était ce que je faisais tout les jours, je jouais, m’amusais et puis je faisais partir la fille, plus ou moins poliment, selon mon humeur du jour. Je la vis déposais ses sacs par terre en vérifiant qu’il ne se vider par. Je n’arrivais plus a réfléchir, je ne voyais qu’elle, tout le reste avait disparu de mon subconscient. Elle se hissa sur la pointe des pieds pour être a ma hauteur et attrapa mon col, doucement, comme si elle n’était pas sur de ce qu’elle faisait. D’ailleurs, elle ne le savait sûrement pas. Sous la force qu’elle mettait sur mon col, je fus poussais légèrement en avant, collé a elle maintenant. Je fermais les yeux. Je n’en pouvais plus pourtant, à l’extérieur, je restais impassible ou en tous cas, ne montrer pas vraiment ce que je ressentais, encore une chose que j’avais appris. Nos lèvres allaient se touchées, j’en était persuadé mais au derniers moment, m’arrachant un hoquet de surprise, ses lèvres s’arrêtèrent sur ma joue, au coin de mes lèvres. Je fermais les yeux et m’enivrais de la sensation de ses lèvre sur ma peau. Lorsque je les réouvris, ses pieds avaient retrouvaient la terre ferme et sa main glissée de mon col sur mon torse avant de s’arrêter au dessus de mon nombril. Tout mon corps était secoué par des frissons qu’il m’était impossible de caché. Bon dieu cette fille est le diable sous des traits d’ange ! Elle plongea ses yeux magnifiques dans les miens et ne les quitta plus.

- Si tu me veux, il faudra que tu viennes me chercher Andrew ... Souffla t-elle.

J’en restais bouche bée. Je sentais que j’allais perdre cette bataille mais la guerre n’était pas fini. J’allais perdre, je n’avais pas d’autre choix, je n’en pouvais plus tout ce que je voulais c’est l’embrasser la prendre dans mes bras, frôles son corps et dire à la terre entière que cette fille était à moi, car je ne supporterais pas de la voir avec quelqu’un d’autre que moi. Personne ne serais assez bien pour elle. Nous nous regardions les yeux dans yeux incapables de bouger, de nous détaché. Sa main sur mon torse agissait comme un connections et que je sois maudit si cette connections s’achève maintenant. C’était fini, je rendais les armes, je ne tenais plus. Elle avait gagné et bizarrement, j’étais heureux qu’elle rafle la victoire pour cette fois. Je respirais a fond et posais une main sur sa joue, douce, chaude. Elle me voulait, j’en était certain, et pire de tout, elle savait exactement comment m’avoie pour elle, comment me mettre ko alors qu’elle ne connaissait rien de moi, de ce que je suis. Tout mon corps se relâcha brusquement, comprenant que la lutte était terminé, que cela ne servait plus a rien. Dans ses yeux, je ne voyais que désir et passion ardente, sûrement le reflet de ce qu’elle voyait dans les miens car dieu seule savait combien je désirais cette fille, combien je la voulais, toujours plus, toujours plus fort. Jamais je n’avais ressentit de chose aussi forte que celle-là, ses choses qu’elle provoquait en moi.

- Soit … Je viens te chercher mais sache que tu va le regrettais, sois-en certaine ! Murmurais-je.

Je posais mon front contre le siens. Je sentais nos cœurs battrent à l’unisson, irrégulièrement et à une vitesse incroyable. Ma poitrines de soulevé rapidement, tous mes sens étaient en alerte et menacé d’exploser si je ne faisais pas quelque chose rapidement. Alors, s’en hésité une seule seconde de plus, je déposais mes lèvres sur les siennes, brusquement, avidement comme si ma vie en dépendait. Elle avait jouer avec moi, elle allait perdre mais pour une fois, je perdrais aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 37
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Age : 25
✿ Je suis actuellement : Quelque part, derrière toi peut-être ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Into the fire •• Thirteen senses

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Mer 15 Juin - 13:16

Andrew J. Palmer &
A. Sidney Falkner.

« Remember the first time we met... »

Hayden C. © Fanpop

Troian B. © Fanpop

    Andrew craquerait, j'en étais certaine. Mais j'avais un peu de mal à le cerner car d'un côté il avait l'aire de vouloir céder mais d'un autre il avait l'aire distant comme s'il essayait de se conternir car quelque chose l'empechais de céder à son désir. Peut-être avait-il déjà quelqu'un d'autre? Dans ce cas, j'avoue que ça me déplairais de l'apprendre. Je ne voulais pas seulement quelque jours après mon arrivée déjà passer pour la salope de service... Ou alors il avait peur? Ce qui m'aurait fortement étonné... Il n'avait du tout l'aire impressionable et il s'emblait avoir en lui force immense ou alors un ego surdimensionné. Je ne savais strictement rien de lui et lui ne savait rien de moi. Ses yeux étaient profond mais fermés. Je ne pouvais rien y lire à part son désir. Comme s'il cachait qui il était. Un instant je cru qu'il voulait partir mais il restait là, sans bougé, probablement pétrifié comme je m'étais moi aussi. 

    Il prit son inspiration et sa main se posa sur ma joue. Il avait l'aire doux et attentionné. Je savourais ma victoire, la seconde puisque qu'il m'avait aussi rattraper. À ce moment la, je savais que d'une minute à l'autre j'aurais gagné et s'il ne faisait rien je perdrais mais contrairement à ce que j'avais pensé j'aurais été incapable de me détacher de lui! Ma main se tenait toujours sur son ventre et l'autre alla machinalement se poser sur son épaule, comme pour pouvoir à tout moment le coller à moi pour être encore plus proche de lui. "Soit … Je viens te chercher mais sache que tu va le regrettais, sois-en certaine !" Mon cœur eu des ratés et je ne pu m'empêcher de sourir. J'avais gagné.

    Il posa doucement son front contre le mien, comme s'il réfléchissait encore, comme s'il avait encore le choix d'agir ou non. Puis, soudains, il plaqua ses lèvres sur les miennes d'une force inouïe! Il m'embrassait comme si sa vie en dépendait, c'était comme les baiser à la sortie de prison, comme si on s'était cherché pendant toutes ces années et qu'enfin on de trouvait! Tout mes sens s'étaient occultés pour ne laisser place qu'au toucher. Ma main sur son ventre agrippa son t-shirt, comme si Andrew allait m'échapper. Je ne voulais pas parte.    
    Ma main dans sa nuque alla jouer avec ses cheveux. Andrew m'embrassait encore et encore je n'hesitai pas un instant à lui rendre son baiser. Je m'étais hissée sur la pointe des pieds pour mieux l'atteindre mais j'avais l'impression de ne plis toucher le sol. Andrew fini décollé ses lèvres des miennes et posa son front contre le mien. 

    "Ne t'arrête pas, pas maintenant!", lui intimais-je. À cet instant précis je le désirais plus que tout au monde. Je découvrait le côté bestiale d'Andrew et je voulais en savoir plus, toujours plus, aller toujours plus loin! Jamais je n'avais autant désiré quelqu'un. Je me collai encore un peu plus contre lui. Je voulais sentir son corp sur le mien. L'embasser partout comme je ne l'avais jamais fait. Être son objet de désir irremplassable. La seule à qui il puisse penser. Je voulais qu'il m'emmène loin d'ici, à l'autre bout de la terre, sur une ile déserte, seuls, rien que nous et notre désir. Que plus rien ne nous arrête. 

    "Emène moi loin d'ici", lui suppliais-je doucement à l'oreille. Je ne savais pas encore ce que singnifierais loin mais je savais que ou que j'aille, si j'étais avec Andrew, ce serait magique! J'avais récupéré alors la fonction de de tous mes sens. Je le fixai encore une fois mais plus intensément qu'avant. J'aurais voulu rester comme ça pour l'éternitée. Rester collée à lui et le regarder dans les yeux. J'étais à nouveau sur la terre ferme. Il étais splendide mais il était encore plus beau de prêt! 
     
      
  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 56
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Je suis actuellement : chez moi ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Who Says - Selena Gomez

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Jeu 16 Juin - 7:50

I Wish I'll Be Able To Be A Good Man For You In The Futur, But Now, I'm A Bad Guy.


Je n’étais plus maître de moi. Elle me contrôlait totalement. Je ferais n’importe quoi si elle me le demander. Je ne réfléchissais plus par moi même mais par rapport à elle. Non, non non !!! C’était impossible, je ne devais pas tomber amoureux, c’était trop dangereux pour elle et destructeur pour moi. Je n’avais pas le droit de lui faire çà mais pourtant j’étais incapable de m’éloigner d’elle, de la quitter, de quitter ses bras, ses lèvres, son regard, posait sur mon et emplit de désir pour moi comme les miens brûlés d’envie pour elle. La pression de mes lèvre sur les siennes s’accentues toujours plus. Je veux toujours plus d’elle, de ses baisers, de son corps contre le miens. Je sentis la main d’Aspen agrippé fermement mon tee-shirt, comme si elle avait peur que m’en aille, que je la quitte, comme çà. Je souris contre ses lèvres. Maintenant, jamais plus je ne pourrais être loin d’elle, elle avait créer en quelque minute un besoin d’elle chez moi, comme je n’en avais ressentit avant ou alors cela remonté a trop longtemps. Sa douce main qui avait élu domicile sur la nuque commença à jouie avec mes cheveux et j’adorais çà. A croire qu’elle savait exactement comme agir avec moi alors qu’elle ne connaissais rien de moi. Je cessais de l’embrassée, comme fou, je déposais mes lèvres sur les siennes encore et encore. Elle me rendait mon baiser avec une force inouïs, presque égale à la mienne. Mes mains se posèrent sur ses hanches tendrement. Aspen était sur a pointe des pieds. Cela m’amusa mais je devais arrêter tout çà. Je décollais mes lèvre des siennes avec un petit gémissement contrarié mais je devais le faire. Je reposais mon front sur le sienne et reprenais ma respiration, tranquillement.

- Ne t'arrête pas, pas maintenant ! me supplie t-elle.

Je ferme les yeux et pince mes lèvres. C’est si dure de lui résisté, je n’y arrive pas, je suis complètement hors service. Je ne peux plus rien faire par mou même elle m’a court circuité. Je suis complètement obnubilé par elle, par tout ce qu’elle représente. Je suis faible fasse à elle et face aux armes qu’elle utilise pour m’avoir. Je ne pouvais pas lutter contre elle contre l’attirance que je ressentais depuis la minutes ou j’avais posé les yeux sur elle la premiers fois, dans le magasin. J’aurai tellement aimé pouvoir partir n’importe ou avec elle, l’embrasser encore et encore, lui faire l’amour pour lui prouver combien elle m’attire et combien, je tiens à elle, déjà. Mon désir était tellement ardant, tellement fort que je ne voyais que cela. J’avais chaud, j’irradiais d’une chaleur presque insoutenable. Je manquais d’air.

- Emmène moi loin d'ici. Souffle t-elle a mon oreille.

Mon corps est instantanément parcourue de frissons. Je me régale des effets qu’elle produit sur moi, son mon corps et même sur mon cerveau, m’obligeant a réfléchir de fois plus pour arrivé à quelque chose de cohérent, de pas stupide. Je l’embrassais à nouveau, me pressant contre son corps et passant une main dans ses cheveux lisses et soyeux. Si elle ressent la même chose que moi, alors nous sommes bien plus loin de tous qu’elle ne l’aurai imaginé, là, sur se parking, nos lèvres soudés, incapable de nous détachés l’un de l’autre. Si je ne me détachais, je la détruirais, je suis trop négatif pour elle, pour qu’elle puisse être bien avec moi, qu’elle soit heureuse. Je sais que je lui ferais du mal, même si je met tout mon cœur pour ne pas lui en faire. J’ai reniais tout les gens de ma famille, mes amis, tous quand je suis devenu sorcier et que j’ai atterrit ici. Je ne suis pas, ou plus, quelqu’un de fiable et dieu seul sais combien je ne veux pas lui faire de mal, elle est trop bien pour çà, trop bien pour moi, tout simplement. Je sentais son cœur battre contre ma poitrine tant nous étions proche et tant il battait fort et dans un rythme des plus irréguliers. Je me détachais de ses lèvres, le cœur battant la chamade, essoufflé et sans plus aucun repère sauf la belle et sexy jeune fille dans mes bras.

- On a été assez loin pour toi ? Lui demandais-je en souriant. Enfin, pour l’instant évidemment !

J’eu un petit rire avant de me replongeai dans ses yeux. Mon souffle était court et mon torse se soulevait le pus régulièrement possible. Je n’y croyais pas, tout ça ne devais pas être réel, c’était impossible, on ne tombe pas amoureux en même pas une heure. Je déposais une mains sur sa joue et la caressais doucement, retrouvant à nouveau mon calme et mes fonctions nerveuse. Je déposais un baiser sur son front, brulant et soupirai.

- Je suis pas un mec pour toi … Je déteste devoir de te dire mais c’est vrai. Tu ne me connais pas et même si tu me rend fou et que je ne peux clairement pas me détaché de toi, je veux pas que tu souffre par ma faute Aspen, et crois-moi, tu risque vraiment de l’être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 37
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Age : 25
✿ Je suis actuellement : Quelque part, derrière toi peut-être ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Into the fire •• Thirteen senses

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Jeu 16 Juin - 15:00

    Il fut parcourru de frisson puis, il se colla encore un peu plus à moi, m'embrassait encore et encore. Il m'emmenait tout droit au septième ciel. J'amais un mec ne m'avait fait autant d'effets en m'embrassant sur un parking. D'ailleurs, je crois bien qu'on ne m'avait jamais embrassé comme ça ou que ce soit! Peut-être était-ce un qualité américaine... Sa main dans mes cheveux me fit frissonner de plaisir. Il avait des mains parfaites qui procurait un effet inimaginable ou quelles soient: dans mes cheveux, sur mes hanche, sur mes joue. Je n'osais même pas les imaginer ailleurs. 

    "On a été assez loin pour toi ?" Oh que oui, vu l'endroit ou nous nous trouvions, c'était parfait! Je trouvais ça dingue l'attirance qu'on pouvait avoir l'un pour l'autre comme si on était né pour se trouver, comme si toute notre vie avait été écrite pour qu'on finisse par de rencontrer. J'avais toujours été comme ça, un peu supersticieuse, à croire au destin et au fait qu'on ne faisait jamais rien par hasard. Et la, j'avais la certitude qu'Andrew et moi étions fais pour nous rencontrer, restait à savoir qu'elle genre d'histoire le destin nous reserverait... "C'était parfait!" lui susurai-je tout en souriant de plaisir.

    Il rit ce qui me fit sourir d'avantage. On se fixa encore une fois dans les yeux. Je suis certaine qu'on aurait pu rester comme ça pendant des heures et des heures sans nous lasser et sans vouloir nous quitter. Je ne savais pas ce qu'il y avait entre nous mais c'était quelque chose de fort, peut-être trop fort. Je ne savais pas non plus si c'était juste physique ou plus profond que ça. Peut-être suffirait-il qu'on couche ensemble pour que cela disparaisse. Ou alors j'étais à côté de la plaque et nous étions destinez à beaucoup plus que ça. Bref j'étais dans le flou le plus total. Mais je savais que dans l'immédiat c'était lui que je voulais et rien ni personne d'autre. J'étais essoufflée et avais énormément de mal à reprendre mon souffle. Si j'avais été asmhatique, j'aurais probablement eu une crise.

    Il posa sa main sur ma joue et doucement y dessaina des formes du bout de ses doigts. Chaque passage de ses doigts provoquait un sillon ardent sur ma peau déjà brulante du désir que j'éprouvais pour lui. J'avais l'impression d'être écarlate tellement j'avais chaud. Il avança son visage du mien. Je fermai les yeux et il posa ses lèvres sur mon front comme pour me protéger. Puis son visage s'écarta du mien pour me faire face. "Je suis pas un mec pour toi … Je déteste devoir te le dire mais c’est vrai. Tu ne me connais pas et même si tu me rend fou et que je ne peux clairement pas me détaché de toi, je veux pas que tu souffre par ma faute Aspen, et crois-moi, tu risque vraiment de l’être." Il m'avait déjà prévenue que je regretterais ce qui allait arriver et quoi que ce puisse être, je ne le craignait pas, loin de la! Je m'attendais avec impatience. Mais il avait raison, je ne le connaissais pas et lui ne savait rien de moi. Je repensai un instant qu'il pourrait deja avoir quelqu'un dans sa vie. Si c'était le cas je maudissais cette personne. Mais il n'avait pour l'instant aucun compte à me rendre donc même si cela me démangeais, il était hors de question que je lui demande confirmation. Mais je ne pouvais rester sans rien dire de peur qu'il prenne p mon silence comme un accord. Je resserai me poigne sur son t-shirt une dernière fois avant de le lâcher. Je reculai d'un pas avec un effort surhumain qui se lisais sur mon visage. C'est comme si on m'arrachait à lui sauf que je m'arrachais moi-même et je ne pourrai le reprocher qu'à moi-même s'il décidait de partir. "Andrew, si toi tu n'y arrive pas, moi je sais me détacher de toi si tu me l'exige. Alors si tu veux partir avant de regretter quoi que nous puissions faire ou vivre, fais-le maintenant! Je ne suis pas sûre de pouvoir le refaire plus tard. Sinon je suis certaine qu'on peut apprendre à se connaitre et si je souffre, c'est mon problème, je saurai m'arrêter à temps si ça ne va pas. Mais je t'en supplie, soit clair maintenant ou disparaît.

    J'avais conscience du risque énorme qu j'avais prit en me detachant de lui mais je ne voulais pas qu'il regrette quoi que ce soit. J'avais déjà détruit assez de couple dans ma vie pour en briser un de plus. Danses deux cas, s'il partait ou s'il restait, je savais que je me souviendrais à jamais de lui et de ces minutes magiques que nous avions passées ensemble. Peut-être que s'il partait cela serait plus difficile puisque tout le désir que j'eprouvais pour lui resterais inassouvi quelque part en moi. Je fixai le sol quelques instant car le voir loin de moi sans me précipiter chez lui me faisait mal tandis que l'idée qu'il puisse partir d'un instant à l'autre me rendais carrément malade. Je n'osais plus le regarder en face. Je n'osais plus non plus lever la tête de peur qu'il ai disparu...    
  
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 56
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Je suis actuellement : chez moi ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Who Says - Selena Gomez

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Ven 17 Juin - 22:11

I Wish I'll Be Able To Be A Good Man For You In The Futur, But Now, I'm A Bad Guy.


- C'était parfait ! Me susurra t-elle sensuellement.

Cette fille me rendrait dingue, j’en était certains. Elle court-circuitait mon cerveau en une seconde et même moins. C’était dangereux pour moi, vraiment dangereux, je ne serai plus en mesure de contrôler mes pouvoirs si je suis trop obnubilé par elle, par son corps, son sourire. Mes pouvoirs étaient très puissants et destructeurs, et je devais avoir un total contrôle sur eux si je ne voulais pas faire du mal a des gens qui étaient innocents, je n’étais pas un ange mais je n’étais pas le diable non plus. J’étais un salaup, un sans cœur, un fou, un violent mais pas le diable. Je m’en voulais vraiment de lui faire çà, de ne pas m’être retenu, d’avoir était faible mais je lui devais la vérité, je me devais de la mettre en garde car elle seule pouvait encore me sauvé, nous sauvés tout les deux car moi, je ne pouvais pas m’éloigner d’elle, prendre mes distances par rapport à elle. Aspen resserra sa pogne sur mon tee-shirt. Je sentais toute la force qu’elle mettait dans ce geste. Elle s’éloigna de moi et je sentis mon cœur se brisé instantanément sous la faible distance entre elle et moi. Moi qui pensais ne plus avoir de cœur, il se rappelait a moi de la plus cruel des façons.

- Andrew, si toi tu n'y arrive pas, moi je sais me détacher de toi si tu me l'exige. Alors si tu veux partir avant de regretter quoi que nous puissions faire ou vivre, fais-le maintenant ! Je ne suis pas sûre de pouvoir le refaire plus tard. Sinon je suis certaine qu'on peut apprendre à se connaître et si je souffre, c'est mon problème, je saurai m'arrêter à temps si ça ne va pas. Mais je t'en supplie, soit clair maintenant ou disparaît.

Sur son visage, je lisais douleur, peine, chagrin. Je détestais de la voir comme çà et je me détestais encore plus car c’était de ma faute si elle souffrait comme çà. Je voulais juste la protégé de moi mais peu être que c’est en restant avec elle que je la protégerais le mieux et que je deviendrais, peu être, meilleur. En tous cas, je n’avais pas envie de la laissée, quitte a finir en enfer et être entraîner dans une relation de destructions mutuelle entre nous deux. Aspen fixait le sol, le visage insondable. Mes mains tremblaient tant je m’en voulais et je me détestais de lui faire tant de mal déjà. Elle gardait la tête baisser et ne me regardait même plus tant elle avait de peine. Je fermais les yeux, la tête me tournais et tous mes membres tremblais. Je respirais le plus calmement possible et prenais mon courage a deux main. Je devais me rendre a l’évidence que je ne pouvais plus vivre sans elle dans ma vie bien que je ne connaisse rien d’elle. J’étais dépendant d’elle, dépendant de ce qu’elle pourrai m’apporte si je restais dans son orbites, près d’elle. Elle me changerais peu être au fil du temps mais les blessures que l’ont se causerait serai des plaits qui seraient toujours douloureuse sûrement mais je ne pouvais pas faire autrement. Je respirais un bout coup et levais les yeux sur la femme de toutes mes envies. Je levais la mains et la posais sur sa douce joue qui ne semblais attendre que ma main. C’était si dur de lui résisté. Je m’étonnais même d’avoir résisté autant jusqu'à présent. Mais la, je relâchais tout, je n’avais pas ou plus envie de lutter contre elle, contre mes envie, contre mon attirance.

- Aspen … Reviens-moi. Je t’en supplie, ne me laisse pas. Je n’arriverais plus a vivre sans toi ! Je ne sais ni comment, ni pourquoi je ressens çà, c’est quelque chose que … de totalement nouveaux pour moi et je sais pas quoi faire pour être le meilleur possible, tous en sachant que cela sera très dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 37
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Age : 25
✿ Je suis actuellement : Quelque part, derrière toi peut-être ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Into the fire •• Thirteen senses

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Sam 18 Juin - 11:56

Andrew J. Palmer &
A. Sidney Falkner.

« Remember the first time we met... »

Hayden C. © Fanpop

Troian B. © Fanpop


    Andrew n'était pas resté bien longtemps sans rien faire pour se rapprocher à nouveau de moi et ce à mon plus grand plaisir. Il ne tarda pas à poser sa main sur ma joue et je relevai la tête, il avait l'air aussi mal que moi. Ses doigts avaient l'effet d'éclair qui frappait ma peau j'adorais l'effet qu'il me faisait! Je posai ma main sur son avant bras, je voulais que ça main reste sur ma joue et je craignais qu'il ne m'annoncent son départ... Allais-je regrêter les risques que j'avais pris? Je m'en serais certainement voulue à vie... Andrew finit par prendre la parole ce qui leva enfin tous soupçons: "Aspen … Reviens-moi. Je t’en supplie, ne me laisse pas. Je n’arriverais plus a vivre sans toi ! Je ne sais ni comment, ni pourquoi je ressens çà, c’est quelque chose que … de totalement nouveaux pour moi et je sais pas quoi faire pour être le meilleur possible, tous en sachant que cela sera très dur." Un faible sourire s'inscrit sur mes lèvres, "Ne me demande plus jamais de faire ça, jamais! Tu as compris?!". Ses paroles suffirent à ce que incontrolablement, je m'avance vers lui et pose tendrement et avec hésitation mes lèvres sur les siennes. Cette fois-ci mon hésitation n'était pas feinte. Je n'osais pas trop me coller à lui de peur de ne plus avoir la force de m'en détacher...

    Je ne comprenais pas trop comment Andrew pouvait être si peu fréquentable selon lui, je craignais de plus en plus qu'il aie déjà quelqu'un dans sa vie mais alors pourquoi avait-il dit: "Je suis pas un mec pour toi …" Il aurait alors simplement dit, "Ça ne peut pas se passer comme ça." ou "Je ne peux pas fas faire ça." Bref, quelque chose d'autre que "Je suis pas un mec pour toi …"... J'avais du mal à le suivre. De toute façon je ne le voyais pas être pire que je ne l'avais été. Je ne le voyait pas faire 3 ans de prison pour trafic de drogue... Car ça, c'était moi! Pas lui. Ma meilleure amie avait failli mourir en partie par ma faute. Andrew, lui, n'avait jamais tué personne j'en étais certaine! Je détachai mes lèvres des siennes. J'avais sa tête entre mes mains mais impossible de me souvenir comment elles s'étaient retrouvées là! Un de mes sacs, que j'avais complêtement oublié, se renversa dans un vacarme dingue qui me ramena sur terre en troisième vitesse. "Merde les surgelés!"

    Je me bessai pour rassembler les articles qui s'étaient éparpillés un peu partout autour de nous. "Andrew, je vais devoir rentrer chez moi, sinon, je peux dire adieux à la moitier de ce que j'ai du acheter, j'attendus un temps avant de relevai les yeux vers lui, il n'avait pas bouger. Tu peux m'accompagner si tu veux mais je devrai aussi aller chercher Emma à l'école dans quelques heures, c'est comme tu veux..." Il est clair que ça m'aurais fais très plaisir qu'il m'accompagne mais il avait surement des millions de choses à faire... Après tout, il avait sa vie lui aussi... Et sa femme surement!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 56
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Je suis actuellement : chez moi ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Who Says - Selena Gomez

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Sam 18 Juin - 22:52


- Ne me demande plus jamais de faire ça, jamais! Tu as compris ?! Me sermonna t-elle comme si elle revivait à nouveau.

Je savais que j’avais fais le bon choix, je n’aurai pas pu vivre sans elle. Mais j’avais une telle appréhension de ce que je pourrai lui faire de mal. Je ne voulais vraiment pas, mais c’était inévitable entre elle et moi. Je faisais du mal a tout le monde que je côtoyais un tant soi peu. Aspen arborait un magnifique sourire alors qu’elle revenait vers moi, m’aidant du même fait à mieux respirer alors qu’elle était devant moi. Elle approcha son jolie minois de mon visage et déposa ses lèvre sur les mienne avec un hésitation qui trancher avec nos derniers baisers. Je savais qu’elle se posait sûrement des tonnes de question sur moi et pourquoi j’avais si peu confiance en moi et pourquoi je la mettait tant en garde contre moi. Puis doucement, elle se détacha de moi, lentement. Je la regardais, ma tête entre mes mains. Je lui souriais, l’air complètement bête dans cette positions mais je n’en avais plus rien a faire tant qu’elle était près de moi. Puis soudain, un bruit infernale, vint nous dérangée dans notre bulle. Je regardais par terre et vis un des sacs d’Aspen s’était renversé par terre et les article c’étaient éparpillé sur le bitume, au dessous de nous.

- Merde les surgelés ! Lança t-elle, provoquant mon hilarité.

Je riais de bon cœur ne pouvant m’en empêcher. Quel drôle de manière de revenir sur terre ! Mais il n’empêche que j’avais complètement oublié pourquoi j’étais ici. Je ne savais même pas combien de temps nous étions rester là, sans bouger, planté comme des poteaux sur ce parking. Je souris et aidais la fille de mes rêves a ramasser ses courses.

- Andrew, je vais devoir rentrer chez moi, sinon, je peux ire adieux à la moitié de ce que j'ai du acheté. Tu peux m'accompagner si tu veux mais je devrai aussi aller chercher Emma à l'école dans quelques heures, c'est comme tu veux... Me dit-elle en levant les yeux vers moi.

Je la regardais intensément dans les yeux. J’avais vraiment envie de rester avec elle, de ne pas avoir à la quitter maintenant mais je n’avais pas le choix. Je ne pouvais pas rester avec elle, j’avais des choses urgente a faire et cela ne pouvait pas attendre, cela avait déjà trop attendu de mon point de vue. Ma vie était compliqué, bien plus que celle d’un méchant ordinaire du genre dealer, chef de gang et tous les autres du même genre. Je ne me sentais pas capable de la quitter mais je n’avais pas le choix, au moins pour quelques heures. Elle était occupée elle aussi apparemment et je ne pouvais pas entrer dans sa vie comme çà et tous chambouler en un rien de temps et puis, il fallait aussi que je m’entraîne. Je devais avoir un total contrôle de mes pouvoirs et de mon corps si je voulais être puissant et que mes pouvoirs ne soient pas destructeurs pour moi et pour les autres aussi. Je prenais sa main et la relevais doucement. Je remettais une mèche de ses cheveux derrière son oreille et l’attirai à moi, tout contre mon torse. Je déposais un baiser dans ses cheveux, inspirant de grande bouffé de son parfum, qui embaumait l’air tout autour de nous. Je fermais les yeux et profitais de cet instant au maximum pour me garder en mémoire quand je ne serai pas avec elle. Puis je m’ écartais d’elle doucement pour la regardais à nouveau.

- Je vais pas pouvoir rester Aspen. J’aimerai vraiment mais je ne peux pas, j’ai des choses a faire et je ne peux pas mes remettre a plus tard malheureusement. Mais ne t’inquiète pas, je vais te laisser mon numéro de téléphone et puis si tu est libre, on pourrai se retrouver quelque part se soir, on pourrai apprendre a mieux nous connaître ! Qu’en dit tu ? Lui dis-je doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

✿ Morsures : 37
✿ Arrivé(e) à Mystic Fall's le : 05/06/2011
✿ Age : 25
✿ Je suis actuellement : Quelque part, derrière toi peut-être ;)


✿ About Yourself
✿ Topic: Oui, bien sûr.
✿ Relationships:
✿ Song du moment: Into the fire •• Thirteen senses

MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   Lun 20 Juin - 12:41

Andrew J. Palmer &
A. Sidney Falkner.

« Remember the first time we met... »

Hayden C. © Fanpop

Troian B. © Fanpop


    Andrew s'était emparé de ma main avant de m'amener à lui. il me serra dans ses bras et enfuit son visage dans mes cheveux. Dans ces bras j'avais l'impression que plus rien ne pourrait m'arriver, qu'Andrew me protegerait! Jamais on ne m'avait prise comme ça. J'avais toujours été un corps, une chose avec laquelle on prend du bon temps et je m'en fichais car je faisais pareil! Mais avec Andrew, c'était étrange, différent. Maintenant je savais que le simple fait de coucher avec lui ne ferait pas disparaitre ce que j'éprouvais pour lui. Car c'était bien plus fort qu'une simple attirance physique, même s'il y avait beaucoup de ça, il y avait autre chose d'inexplicable derrière tout ça.

    Il s'écarta de moi et plongea son regarde dans les miens. "Je vais pas pouvoir rester Aspen. J’aimerai vraiment mais je ne peux pas, j’ai des choses a faire et je ne peux pas mes remettre a plus tard malheureusement. Mais ne t’inquiète pas, je vais te laisser mon numéro de téléphone et puis si tu est libre, on pourrai se retrouver quelque part se soir, on pourrai apprendre a mieux nous connaître ! Qu’en dit tu ?" On allait se quittr mais je savais qu'on se reverait bientot. Il me tendit une petite carte de visite avec son numéro et toutes ses coordonnées. J'avais les yeux rivés sur la petite carte tandis que je réfléchissait pour savoir si j'avais quelque chose de prévu ce soir là. "Mince, je vais au cinéma avec Alexiel ce soir..." Je réfléchis encore. "Je t'appelerai cette après-midi pour qu'on se revoit très bientôt. Ca te va?" Il hocha la tête pour marquer son accord.

    Je fourrai sa carte dans ma poche avant de poser mes mains sur ses joues. je l'observer un instant avant de poser mais lèvres sur les siennes. Je savourai chaque seconde de ce baiser et les gravai dans ma tête. Puis, je ramassai mes sac et m'en allai sans me retourner. Si je me retournais, j'étais foutue. Je faisais le maximum pour remettre de l'ordre dans ma tête et tentais du mieux que je pouvais, de marcher droit sans trébucher. Je ne voulais pas lui donner l'occasion de me ratraper sinon le quitter serait encore plus dur.

    Toute la journée, je m'occupai pour éviter de trop penser à lui. Je nettoyai toute la cuisine, une fois Emma à la maison je m'occupai d'elle comme d'une princesse. Puis vers 20h je parti avec Alexiel au cinéma, ce fameux soir ou tout changea...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: « Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Est-ce que vous pouvez m'aider s'il vous plait? » TERMINÉ!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» MR. HRM Ҩ je vous déclare maintenant mari et femme, vous pouvez actualiser vos statuts facebook.
» Vous n'avez pas les os en verre, vous pouvez vous cogner à la vie ! - Edward Bird
» Entant que Haïtien quel rôle vous pouvez jouer afin d'aider votre pays???
» Ismaël, pour vous servir !
» Présentation d'un chat que vous pouvez boire, mais que va-t-il se passer ? //à finir//
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« VAMPIRE DIARIES ✿ :: « Town Of Mystic Fall's » :: Downtown :: Store-